La douceur des pays baltes : Du 25 au 30 avril 2019.

Nous avons beaucoup apprécié ces quelques jours sur la cote Baltique.  Nous avons fait le choix de nous restreindre à la Lituanie et la Lettonie, mais si le temps nous l’avait permis nous aurions aimé poursuivre un peu plus au nord et découvrir le dernier des trois bijoux baltes : l’ Estonie.

Les deux pays sont des territoires très boisés et marécageux. La cote est très sauvage, avec des étendues de plages désertes à pertes de vue. Nous roulons des heures durant dans des forets de bouleaux et de pins sans apercevoir une âme qui vive. Le soir, on fuit les zones d’eaux stagnantes car on se fait rapidement attaquer par les moustiques.

Les villes intermédiaires que nous avons traversées n’ont pas spécialement retenu notre attention. Nous nous sommes arrêtés à Kaunas, deuxième ville de Lituanie. La cité est encore très marquée par l’ancien régime soviétique. Si l’artère principale est bordée d’édifices modernes à la mode européenne, les ruelles secondaires donnent l’impression de ne pas avoir été restaurées depuis l’ère communiste.

Au contraire, la cote nous a enchanté. De Klaipeda en Lituanie, au cap Kolka en Lettonie nous avons longé des plages de sables blancs immenses, bordées de pins bercés au grès des vents. Nos bivouacs étaient dignes des  plus belles cartes postales.

Nous avons également été ravis de notre escapade improvisée sur l’Isthme de Courlange : bande de sable de 90 kilomètres de long,  petit havre de paix préservé du tourisme. On y accède en ferry après une courte traversée de 5 minutes depuis le port de Klaipeda. Sur place, à l’extrémité de la presqu’île  se trouve la petite bourgade de Nida, toute en couleur avec son marché de poisson fumé et ses vendeurs d’ Ambre. Les plages de la région sont réputées pour regorger de cette précieuse résine. Toute la famille s’est bien-sur prêtée à cette chasse au trésor et nous avons même trouvé une petite pépite orangée !

Nous avons profité de notre dernière journée en Europe pour visiter Riga, la capitale létonne. Nous avons trouvé cette ville très agréable à vivre, de taille humaine, facilement visitable en 1 journée avec en prime un centre historique piéton et des zones de détente aménagées sur les berges du fleuve.

En quittant la Lettonie nous disons au revoir à l’Europe et aux passages de frontières faciles…A nous les douanes russes et les longues files d’attente !

 

7 commentaires sur “La douceur des pays baltes : Du 25 au 30 avril 2019.”

  1. Bonjour Eva Manu Timéo et Emma
    Merci beaucoup pour toute ses infos et merveilleuses photos les enfants sont ravis d avoir de vos nouvelles et on voyage avec vous.
    Bonne route.

    1. Bonjour à toute la famille
      Tout se passe bien pour nous. Nous avons visite Moscou pendant 2j c’était somptueux et tellement opulent.A nous maintenant la grande traversée russe qui s’annoncent pleine de surprises… Et pas que des belles ou bonnes !

  2. Bonjour Timéo, et bonjour à toute la famille,
    On vient de regarder votre site pour la première fois. Vous avez de la chance de voir tout ça, toutes vos photos sont magnifiques !
    On se doute déjà que tu auras plein de choses à nous raconter. Merci beaucoup pour ta carte postale Timéo.
    A très bientôt, tes camarades de la classe de CE2-CM1-CM2 (et le maitre !!!).

  3. Petits veinards, vous pouvez bien attendre ds. La file de la frontière……… Là vie vous appartient…… Bises grd mère lou Ann…….

  4. Coucou Eva et Manu et les petits Minous,
    Merci pour ces belles photos et leurs commentaires qui nous permettent de vous suivre et de partager votre aventure.
    Bisous, bisous.

    1. On vous envoie pleins de bisous… La campagne russe est bien moins belle que sa capitale….une fois la neige fondue tous les déchets ressortent…une vraie poubelle a ciel ouvert pour l’instant !

  5. Encore un feu d’artifice de couleurs dans vos photos !!!
    Je me délecte à l’idée de lire la suite, où là, la débrouillardise va devoir opérer pour progresser dans votre périple.
    Bonne route et soyez prudents !

    Bien quadratiquement.

    Xavier & Nadia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *