La Mongolie : cap vers l’Ouest ! Du 11 au 29 juin.

A travers cet article, nous vous emmenons du centre à l’ouest de la Mongolie à  la rencontre de paysages très variés;  des steppes arides, aux vallées verdoyantes en passant par  les dunes de sable et les   montagnes enneigées de  l’Altai. Nous avons rencontré beaucoup de voyageurs, et notamment des français sur notre route, au long court où juste là pour des vacances, seul ou en famille,  à vélo, en sac à dos,  en 4×4, à  moto ou même en 4L !

11/12  juin : Après nos 10 jours intensifs avec Budjee, notre interprète,   nous avons besoin de  prendre quelques jours de repos.Nous nous posons donc 2 jours à Kharkhorin chez Gaya’s Guesthouse où nous  pouvons profiter des infrastructures,  faire un peu de mécanique afin de resserrer tous les boulots du Def après  les centaines de kms de taules ondulées que l’on a traversé. On en profite aussi pour visiter le célèbre temple de la ville,un des derniers à ne pas avoir été complètement dévasté par les  soviétiques pendant leur règne.

13,14,15 juin: Juste avant notre départ pour la vallée de l’Olklon, réputée pour être une des plus belle vallée   de  la Mongolie nous croisons Hubert et Lilian,  les  motards que l’on avait déjà rencontré à Oulan Bator. Ils ont été rejoints par Hélio, un jeune francais de 23 ans…en 4L! Nous décidons de partir ensemble en direction des chutes d’ Olkhlon, eux étant ravis de pouvoir faire un peu d’ offroad avec un treuil sous la main en cas de   problème !

 

On rencontre nos premiers yaks. Le temps est orageux mais les couleurs au coucher du soleil sont d’une intensité rare !  Les pistes sont très rocailleuses, nous roulons sur d’anciennes coulées de lave. Certains prennent parfois trop de risques et se retrouvent dans l’eau !


Après une bonne journée de pistes  nous arrivons enfin à la fameuse cascade  !

 

 

Le  lendemain, les motards reprennent la route vers la capitale  pour continuer leur périple en direction de la Chine. Après un retour à Kharkhorin plutôt cocasse, surtout pour la 4L, après un gros orage ayant rendu les pistes boueuses et glissantes,nous décidons de  continuer notre route vers les sources d’eau chaude de Tsenkher.

16, 17 juin: changement de décors, on se croirait dans le Jura! Nous progressons au travers de verts pâturages, franchissant de nombreux cours d’eau au bord desquels viennent boire les troupeaux.  Nous traversons nos premiers guets à tâtons, en prenant garde de toujours aller sonder avant la profondeur du lit de la rivière à pieds..alors que les mongoles se jettent sur d’eux au volant de leur Prius ( voiture nationale ! )

 Arrivé aux sources,   nous rencontrons Alain et Isa,  des amis de Marc Mellet ( grand voyageur que l’on connait bien et éditeur entre autre de la maison d’édition  »Le monde pour passager »),  qui sont venus en voyage pour quelques semaines à bord d’ UAZ, van russe qu’ils ont loué à Oulan Bator. Au milieu des montagnes,certains ont senti le bon filon en montant deux  »resorts  » avec des bassins extérieurs remplis d’une eau à 50 degrés venant directement des sources chaudes.Nos nous prélassons ensemble après une bonne journée de pistes raides..que demander de   plus !

Nous passons la soirée ensemble à discuter voyage… Le lendemain,   Isa et Alain doivent retrouver un couple d’amis ( Les Zamcar), eux aussi baroudeurs dans l’âme ( que l’ on avait d’ailleurs rencontré rapidement dans la vallée d’Oklklon !…le  monde est petit ).

18  juin  :On décide de tous se rejoindre à Tseterleg, dans un resto…Australien réputé pour ses délicieux burgers maison !! Oui oui nous sommes un peu en manque de nourriture occidentale !! Après un bon repas..quoi de mieux qu’un peu de mécanique pour digérer vous me direz ! Hélio doit faire ressouder son châssis et les Zamcar en profite pour revoir leur pot d’échappement! Le soir,  bivouac tous ensemble dans une prairie proche de la ville…et alors que nous pensions être tranquille, on assiste toute la soirée et jusque tard dans la nuit  à un défilé incessant de  centaines de voitures venant de la montagne….au vu des fortes bourrasques de vent et des éclairs de plus en pus proches…on se demande même s’il ne s’agit pas d’une évacuation en prévention d’une tempête…mais non après notre petite enquête le lendemain, nous apprenons en fait qu’il s’ agissait du retour des spectateurs  d’une fête du Nadaan anticipée ( cette fête nationale a normalement lieu chaque année autour  du 10 juillet).

Dans la nuit,le vent souffle tellement que l’on est contraint de plier le toit relevable…et de dormir  pendant quelques heures tous les 4 en bas du véhicule ! ..autant vous dire que Manu et moi n’ avons pas fermé  l’œil de la nuit !

19 juin :  les chèvres nous accompagnent ce matin au petit déjeuner…et nous avons même la chance d’assister en direct à la naissance d’un petit chevreau !

Alain, Isa et les Zamcar nous quittent en fin de matinée, nous continuons vers l’ouest sur la route du milieu avec Hélio et sa 4L en direction du Volcan Khorgo et du lac blanc.

 

Superbe balade au sommet, nous faisons le tour du cratère  qui trace un cercle presque parfait en 1 petite heure. A son pied, formé suite à l’éruption du volcan, le lac Blanc, que nous approcherons que très furtivement en raison de l’ invasion de moustiques nous empêchant carrément de sortir de la voiture !

Nous bivouaquons un peu plus loin vers la rivière, et avons la chance ce soir là de pouvoir assister au montage d’une yourte.

20 juin : Nous revoilà seul ce matin, en direction du lac Telmen mais arrivé à Sogigno nous rencontrons un couple d’Autrichiens avec leur petite fille Paula de 18 mois qui voyage en Sprinter pour 4 mois.

Nous partons ensemble pour le lac….vaste étendue d’eau au milieu des dunes à 2000 mètres d’altitude. Le paysage est grandiose.      Le soir nous bivouaquons au pieds des dunes. Cabrioles et escalade sont au programme avant un superbe coucher du soleil.

   

Depuis quelques jours nous avons pris l’habitude de fabriquer notre propre pain..à la poêle ! Après avoir fait levé la pâte 1 bonne heure dans une casserole fermée, on met le pain à cuir une quinzaine de minute à la poêle…il n’y a plus qu’à déguster…tout chaud il ne fait pas long feu généralement !!

21/22 juin : Nous quittons Carolina et Thomas pour les sources de Mourkhad. Nous sommes très exités d’aller découvrir ce phénomène naturel rare. Au milieu des dunes, une source jaillie du sous sol et offre ainsi à la nature la possibilité de se développer, laissant naître une vallée verdoyante au milieu du désert !

Mais ce lieu préservé n’est pas facile d’accés ! Nous passons la journée à gravir des pentes raides, nous franchissons plusieurs cols à plus de 2500 mètres d’altitude. Le paysage est sublime, mêlant à la fois grande étendue de sable et dépressions rocheuses…on se croirait dans le même temps dans les Alpes et au Sahara ! Nous traversons non sans un peu de stress nos premières dunes, le pied au plancher car le Def manque un peu de puissance dans le sable…priant que l’on n’ai pas besoin de s’arrêter..au risque de rester enlisé au milieu de nulle part ! Mais heureusement nous avions les tracés GPS d’Alain, un voyageur rencontré quelques jours auparavant, qui avait déjà fait le même itinéraire ! Un grand merci à lui car ça n’aurait pas été simple de devoir rouler au cap dans les dunes !

   

Sources vu du ciel…

22/23 juin : Après ces derniers jours riches en émotions, un peu de repos au lac Khyargas. Au programme baignade et pèche !

24/25/26 juin : Nous approchons de la fin de notre périple en Mongolie. Après un passage à Ulaangoon nous partons pour 3 jours de pistes au coeur de l’Altai mongole. Changement de décors ! On retrouve de hauts sommets enneigés.

 Ici une famille nomade qui transporte tout son campement dans le camion ! les chèvres et la vache sont aussi du convoi !

   Le Lac Uureg dans lequel se reflète les sommets de l’Altai.

      Le lac Achit et ses roches rouges..nous restons encore admiratifs devant de telles couleurs…  Quand le rouge des roches désertiques fleurte avec le blanc des sommets de l’Altai…

27/28 juin :

Nous voilà à Olgii, dernière ville avant de passer la frontière en direction de l’Altai russe pour environ 1000 kms avant de rejoindre le Kazakhstan.

Nous nous posons dans une guesthouse pour notre traditionnelle révision mécanique et notre ravitaillement. Nous rencontrons sur place, Ambroise et Virginie, un couple de suisses qui eux aussi sont partis pour 6 mois avec les mêmes destinations que nous mais  en sens  inverse.

En faisant la révision, Manu découvre que les demi-arbres et les mains meneuses arrières se sont détériorées et doivent impérativement être changés ! On décide d’abord de tenter une réparation de fortune en soudant l’ensemble. On trouve de l’aide auprès d’un soudeur situé juste à coté de la guesthouse. Il accepte même de venir sur place pour voir l’étendue des dégâts ! Le gars fait du bon travail et ressoude l’ensemble sans lésiner sur la matière première !

Nous revoila donc reparti pour un tour…enfin nous le pensions…( suite au prochain épisode !).

 

29 juin : Derniers kms avant le passage de la frontière….adieu la Mongolie, ce pays qui nous aura tant marqué, tant pour ses paysages  à couper le souffle que pour sa culture nomade.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *