L ‘Ouzbékistan et ses cités millénaires de la route de la soie : du 15 au 21 août.

L’ouzbékistan aura marqué un tournant dans notre voyage…En venant visiter les 3 villes mythiques de ce pays, nous avons vraiment eu l’impression de passer du statut de voyageurs à celui de touristes ! Dans les villes,  beaucoup d’européens. On est surpris d’enendre les gens parler français autour de nous ! Tout est prévu pour les touristes, hôtels, toilettes, supermarchés, souvenirs…et les prix qui vont avec !

On se laisse néanmoins transporter par la beauté des lieux et profitons de ces quelques jours citadins pour dormir au frais dans des guesthouses climatisées. Les grosses chaleurs insoutenables sont passées   mais il fait tout de même 40 degrés au plus chaud de la journée ! Un voyageurs à vélo nous raconte que 3 semaines auparavant il faisait 50 degrès !

15 et 16 Août  : Visite de Samarcande.

La ville est à peine à 60 kms de la frontière nous  y arrivons donc dans la soirée. Nous ékison domicile dans l’hotel Bahodir en plein centre,  point de rencontres de beaucoup d’overlanders. Le personnel est super accueillant, on y sert du thé et de la pastèque à volonté à tout heure de la journée…cet accueil et la merveilleuse situation géographique de l’hôtel compensent heureusement la vétusté des lieux…très loin des standards européens !

Dès le soir, je pars faire quelques clichés de nuit du Registan, tellement imposant par sa taille et la beauté des dégradés bleutés de ses mosaïques.

Le lendemain, on arpente la ville dans tous ses recoins. Les monuments sont impressionnants. Dommage que la vieille ville semble un peu vidée de ses habitants. Le gouvernement a carrément construit des palissade pour  » cacher » les quartiers populaires, moins esthétiques !

Je vous laisse profiter en image !

Le Régistan

Siob  Bazar

LeRegistan

La mosquée Bibikhary

Les mausolés Cha-I Zinda

16 et 17 Aout  :

Nous voila partis pour Boukkhara ! Cette petite ville nous a beaucoup plus. Cette bourgeade aux maisons au murs blanchis est très paisible, on se plait à se promener dans les petites ruelles à la recherches des mosquées et mausolées à visiter. Moins grandiose, mais plus intimiste, Boukkhara est la ville des 3 que nous  avons visité que nous avons préférée.

Email sur cuivre

Miri Arab Madrassah

Les enfants s’essaient au métier du bois.

Khalyan minaret.

Tchor Minor

18 et 19 août :

On passe la journée du 18 à parcourir les 500 kms qui nous separent de Khiva, le dernier caravansérail sur notre route de la soie !

La chaleur est écrasante, il fait 40 degrés à l’extérieur et à l’intérieur de la voiture !!

On arrive le soir dans la citadelle où on élit domicile dans une petite guesthouse familiale bien sympathique. Le fils de 13 ans qui est  le seul de la famille à parler anglais fait l’interprète.

Le lendemain matin on part visiter la ville après avoir profité d’un petit déjeuner gargantuesque avec omelette, crêpes, crudités et autres sucreries !

Khiva nous apparaît vraiment comme une ville musée …dépourvue de tous ces habitants ! La citadelle a été quasiment entièrement rénovées..peut être un peu trop..tout parait presque neuf. La ville exige un droit d »entrée de 10 euros par personne pour visiter les sois-disant musées à l’intérieur des monuments…qui se révèlent en fait être de bien pauvres expositions avec quelques anciennes poteries ou animaux empaillés ! Il y a tout de même quelques monuments impressionnants dont les fameux minaret Khalta Minor et Khodja.

Khalta Minor

Minaret Khodja.

     Atelier de tissage de tapis de soie…Un vrai travail de titan. Les femmes nous expliquent qu’il leur faut 6 mois pour réaliser un tapis de 1 mètre par 2 mètres!  

Du 20 au 24 Aout :Après cette pause touristique nous devons maintenant  rejoindre la Georgie en contournant la mer Caspienne en  remontant au nord de l’Ouzbékistan, puis traversant une partie du Kazakhstan et de la Russie.  Nous redoutons les jours suivant car nous savon déjà ce qui nous attend.   Julien et Charlotte y sont déjà passé… la route est mauvaise sur une bonne portion de l’ itinéraire, dans un environnement désertique…

Et en effet, on n’a  pas été déçu du voyage ! Pendant 4 jours nous avons roulé non stop, partant vers 7 heures du matin pour avoir un peu de fraîcheur sur les premières heures jusqu’à environ 22h…inutile de s’ arrêter avant …puisque la température était encore de 38 degrés à 20h !

Le midi, difficile de trouver la moindre ombre pour manger dans cette  steppe aride infinie !

On roule au rythme des stations essences que l’on dévalise en bouteilles d’ eau et en cornet de glaces a chacun de nos passages !

On enchaîne les kilomètres pour sortir au plus vite de cet  enfer et rejoindre la fraîcheur des montagnes géorgiennes ! Heureusement les douanes se passent facilement. En moins d’ heure à chaque fois c’est réglé.

Le 22 au soir, exténués nous nous arrêtons dans un hôtel dans la grande ville d’Astrakhan  après la frontière kazakh.

Le 23, on traverse le Dakhestan et la Tchétchénie,  accueillis par des check-points  militaires avec des hommes armés de kalachnikov..bonjour l’ ambiance !  Mais  la frontière géorgienne approche donc on retrouve le sourire !

1 commentaire sur “L ‘Ouzbékistan et ses cités millénaires de la route de la soie : du 15 au 21 août.”

Répondre à Perrin claudine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *